Français  |   English  

Accueil du site > Séminaire > Périphéries, 2012-2013 > Jeudi 25 octobre 2012 : Périphéries et territoires nationaux dans la (...)

Jeudi 25 octobre 2012 : Périphéries et territoires nationaux dans la fabrication de l’histoire de l’art

Jeudi 25 octobre 2012
ENS Ulm, salle de l’IHMC (escalier D, 3e étage)

 

Périphéries et territoires nationaux
dans la fabrication de l’histoire de l’art

  

  • Carmen Popescu (Paris I Sorbonne) : Périphéries et territorialisation de l’historiographie de l’architecture.

Les historiens de l’architecture clament une globalisation de la discipline, à l’image de celle qui règne (en grande partie) sur les nouvelles formes bâties de Paris à Shanghai et de Tirana à Astana. Mais est-ce que pour autant l’histoire de l’architecture s’intéresse véritablement à un territoire global ? Est-il par ailleurs possible d’envisager une histoire globale de l’architecture ? La présentation explorera les difficultés d’une lecture globale, en analysant les limites du regard transnational (héritier de la Kunstgeographie du 19e siècle) ainsi que la manière d’aborder les périphéries.

 

La question des périphéries sera abordées en particulier à partir de l’exemple de l’Europe de l’Est. On y verra en particulier la particularisation des thématiques traitées dans l’approche des architectures « périphériques », qui entraîne un positionnement méthodologique distinct. L’exemple de l’Europe de l’Est sera mis en parallèle avec d’autres territoires considérés comme marginaux dans l’histoire de l’architecture.

 

Carmen Popescu coordonne le Séminaire Nomade en Historiographie.

 

  • Michela Passini (CNRS, IHMC) : circulations, périphéries, nationalisme artistique. Le rôle des musées à l’époque contemporaine. 

 

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0