Français  |   English  

Accueil du site > Séminaire > Mondes arabes, circulations artistiques (2015-2016), XIXe-XXe (...) > 24 mars : Alexandre Kazerouni (ENS) : Musée et marché de l’art dans le golfe (...)

24 mars : Alexandre Kazerouni (ENS) : Musée et marché de l’art dans le golfe Persique : pour une science politique de l’art dans les régimes autoritaires.

par Béatrice Joyeux-Prunel

 Le « Golfe » cette région aux contours mal définis, qui porte le nom d’un bras de mer dont Arabes et Iraniens se disputent le nom, est durant la décennie passée devenu le foyer d’un rayonnement par les arts dont les piliers fondamentaux sont des musées à forte visibilité internationale au Qatar et à Abou Dhabi, un marché de l’art régional basé à Dubai et la Biennale de Sharjah. Cette association entre « Golfe » et culture est d’autant plus inattendue que l’image de cette périphérie des mondes arabe et iranien a longtemps été réduite au désert, au pétrole, et à la guerre, et se trouve depuis le 11 Septembre combinée aux formes les plus radicales de l’islamisme. Comment la science politique permet-elle d’éclairer cette libéralisation culturelle entre La Mecque, Mossoul et Téhéran ? Mais plus encore, que nous apprennent ces dynamiques culturelles sur le fonctionnement politique interne des principautés arabes du golfe Persique ?

 

 

Alexandre Kazerouni est politologue, spécialiste du monde arabe et de l’Iran contemporains. Il est l’auteur d’une thèse de doctorat sur les musées et le marché de l’art dans les principautés arabes du golfe Persique, fondée sur des enquêtes de terrain réalisées entre 2007 et 2013 au Koweït, au Bahreïn, au Qatar et aux Emirats arabes unis. Sa publication est prévue aux Presses Universitaires de France d’ici la fin de l’année 2016. Il s’est également intéressé, dans le cadre d’un postdoctorat à l’Université de Stanford en 2014, à la mise en scène de l’islam dans les musées américains dans une perspective comparatiste avec la France. Il est actuellement chercheur à l’Ecole normale supérieure, postdoctorant de la Chaire Moyen-Orient Méditerranée de PSL, et responsable du séminaire Violence et Dogme à l’ENS Ulm. Lauréat 2015-2016 du Prix de recherche du Cercle France-Amériques, Alexandre Kazerouni enseigne également à Sciences Po Paris. Il est par ailleurs président d’honneur et directeur scientifique de la Fondation Farid Belkahia à Marrakech.
 

 

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0