Français  |   English  

Accueil du site > Séminaire > SUD-SUD (2014-2015) : Circulation et traçabilité des faits et savoirs (...) > Programme du séminaire 2014-2015

Programme du séminaire 2014-2015

par Béatrice Joyeux-Prunel, Olivier Marcel

 

Après une année focalisée sur l’Amérique latine (2013-2014), Artl@s poursuit son ouverture aux « Suds » et aux sources d’une histoire globale de l’art en s’intéressant à la construction spatiale de l’« art africain contemporain » et aux circulations à travers lesquelles ont pu se jouer le passage « du primitivisme au contemporain », selon l’expression de Joëlle Busca (2000).
 
Sur la période allant des mouvements indépendantistes jusqu’à la mondialisation actuelle, nous nous intéressons tout particulièrement aux trajectoires d’accomplissement des artistes du continent et à la mise en réseau des scènes artistiques des grandes métropoles (notamment via les biennales, les festivals, les galeries, les centres d’art, les grandes expositions, les mouvements diasporiques, les revues de critique d’art ou encore les programmes de mobilité).
 
Cette thématique culminera les 17, 18 et 19 juin 2015 par un colloque international à l’ENS d’Ulm sur les circulations artistiques entre les Suds.
Parce que l’approche globale est autant un défi empirique que méthodologique, une deuxième thématique du séminaire questionne la traçabilité des circulations de l’art et sera ponctuée par la publication d’un numéro spécial d’Artl@s Bulletin sur ce sujet (voir l’appel à contribution ici).
 
Les séances sont le jeudi par quinzaine de 13h30 à 15h30, les 2 octobre, 16 octobre, 6 novembre, 13 novembre, 27 novembre, 11 décembre, 8 janvier, 22 janvier, 5 février, 19 février, 5 mars, 19 mars, 2 avril, 16 avril, 21 mai.
 
 
 
- Béatrice Joyeux-Prunel : présentation du projet Artl@s. Entre histoire transnationale, visualisation numérique et géographie sociale de l’art
 
 - Olivier Marcel : Retracer l’histoire mondiale de l’art : quelles sources pour quelles méthodes ?
 
 
 
Olivier Marcel (postdoc Artl@s) : Sur la base des enseignements de ma recherche doctorale en géographie de l’art menée à Nairobi, il s’agit d’engager une réflexion collective, d’une part sur l’articulation entre mesure et modélisation, et d’autre part sur les contours, les limites et la finalité de la traçabilité de l’art.
 
6 novembre : Atelier des étudiants
Présentation de projets, problématiques, sources, méthodes, questions.
 
13 novembre : Cédric Vincent Séance reporté sine die
 
 
Stéphanie Vergnaud est doctorante en anthropologie (EHESS/IMAF) et médiatrice culturelle au Musée du Louvre-Lens. Elle prépare une thèse sur "El Anatsui : entre esthétique nomade et travail de mémoire".
 
 
Altaïr Despres est docteure en sociologie et anthropologie, postdoctorante Germaine Tillion, CESSP, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ses recherches portent sur les processus de circulation et de diffusion culturelles, les migrations et mobilités internationales et les relations d’intimité transnationale.
 

Christine Eyene,Guild Research Fellow in Contemporary Art at the University of Central Lancashire. She is collaborating to Making Histories Visible, an interdisciplinary visual art research project based at UCLan’s Centre for Contemporary Art led by Lubaina Himid MBE, Professor of Contemporary Art. 

Discutante : Christine Chivallon, directrice de recherche au CNRS associée au LAM (Les Afriques dans le Monde).
 
 
Marian Nur Goni est doctorante à l’École des Hautes Études en Sciences
Sociales (EHESS, Paris). Sa thèse porte sur l’histoire des pratiques photographiques à Djibouti depuis le XIXe siècle et jusqu’à nos jours.
 
Discutante : Shelley Rice, Professor at the New York University
 
 
5 février : Lectures de textes sur les circulations artistiques Sud-Sud - Histoire de l’art, pratiques curatoriales et géographie face aux problématiques postcoloniales
 
Les étudiants souhaitant valider le séminaire doivent préparer la lecture de 2 textes, et rendre un commentaire écrit de 5 pages maximum.
 
- Okwui Enwezor, "The Postcolonial Constellation : Contemporary Art in a State of Permanent Transition", Research in African Literatures Vol. 34, No. 4 (Winter, 2003), pp. 57-82 : URL : http://www.jstor.org/stable/4618328
- George Baker, "The Globalization of the False : A Response to Okwui Enwezor", Documents, N°23, 2004, p. 20-25 : http://italiangreyhounds.org/errata/wp-content/uploads/2013/04/Baker-Response-to-Enwezor.pdf
- Jean-Hubert Martin, « L’hybridation culturelle, une autre histoire de l’art » ; entretien avec Carole Bolbès ; Rue Descartes, No. 37, L’étranger dans la mondialité (Septembre 2002), pp. 104-110. URL : http://www.jstor.org/stable/40978709
- Arjun Appadurai, "How Histories make Geographies. Cicrulation and Context in a Global Perspective", Transcultural Studies 2010-1 : http://journals.ub.uni-heidelberg.de/index.php/transcultural/article/view/6129/1760
- Claire Hancock, « « Délivrez-nous de l’exotisme » : quelques réflexions sur des impensés de la recherche géographique sur les Suds (et les Nords) », Autrepart 1/ 2007 (n° 41), p. 69-81 : www.cairn.info/revue-autrepart-2007-1-page-69.htm.
 
 
 
Pauline Monginot prépare une thèse d’histoire de l’art sur le thème « Être artiste malgache au XXè siècle : création d’une identité sociale et esthétique dans les Hautes-Terres », sous la direction de Faranirina Rajaonah (SEDET - Université Paris 7 Diderot) et Alain Bonnet (LARHRA – Université de Grenoble 2)
 
 
Aline Pighin est doctorante en Histoire et en Histoire de l’art à l’Université Paris 7 (CESSMA) / Chargée d’études et de recherche à l’Institut national d’histoire de l’art (INHA) pour le programme Arts dans la mondialisation / prépare une thèse sous la direction d’Odile Goerg intitulée Au fil du fleuve Congo. Fabrique d’une esthétique, circulations artistiques et (ré)inventions des patrimoines en Afrique centrale, 1940-1970.
 
 
Fanny Gillet est doctorante en anthropologie (IMAf, EHESS). Sous la direction de François Pouillon, elle prépare une thèse intitulée "Analyse des pratiques artistiques en Algérie après l’indépendance du pays (1962 à nos jours)".
 
 
Nadine Siegert, is Deputy Director at Iwalewahaus, University of Bayreuth and Project Leader of the sub project “Revolution 3.0. Iconographies of social utopia in Africa and its diaspora” at the Bayreuth Academy of Advanced African Studies. She received a PhD in 2014 with the project „(Re)Mapping Luanda – Utopia and Nostalgia in aesthetic practise“. She had studied Cultural Anthropology, Philosophy and Sociology at the University of Mainz, where she worked in the African Music Archive until 2008.
 
7 mai : Atelier des étudiants
 
 
Dominique Malaquais est chercheuse à l’Institut des Mondes Africains (IMAf / CNRS). Elle a enseigné quinze ans aux Etats-Unis (Columbia, Princeton, Sarah Lawrence College). Elle est l’auteur d’un livre intitulé "Architecture, pouvoir et dissidence au Cameroun" (Karthala, 2002) et de nombreux articles sur l’art, l’architecture, la ville et la globalisation en Afrique, replacés dans un contexte historique de longue durée et abordés en termes des liens qu’ils entretiennent avec la violence politique et économique. Membre du comité de rédaction des revues Politique africaine et Chimurenga, elle co-dirige actuellement le projet "Archive des festivals panafricains" avec le soutien de la Fondation de France.
 
 
Les séances ont lieu dans la salle des séminaires de l’Institut d’Histoire moderne et contemporaine, 45 rue d’Ulm, escalier D, 3e étage.
 
Artl@s (www.artlas.ens.fr) est un projet d’histoire spatiale et transnationale des arts, qui met à disposition des historiens de l’art une base numérique de catalogues d’expositions partout dans le monde aux 19e et 20e siècles. Cette base est connectée à une interface numérique de cartographie et d’analyse statistique, simple d’utilisation. Nous formons les chercheurs de tous horizons aux approches spatiales, quantitatives et transnationales. Depuis sa fondation en 2009, Artl@s est devenu une référence internationale en humanités numériques, aussi bien qu’en histoire mondiale et en histoire sociale de l’art.
 
Validation : sur participation régulière et contribution aux travaux du groupe.
Contact : beatrice.joyeux-prunel/@/ens.fr
 

 

 

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0