Français  |   English  

Accueil du site > Séminaire > SUD-SUD (2014-2015) : Circulation et traçabilité des faits et savoirs (...) > 19 mars 2015 : Fanny Gillet - Ruptures et renaissances. L’événement comme mode (...)

19 mars 2015 : Fanny Gillet - Ruptures et renaissances. L’événement comme mode de construction de l’histoire de l’art algérien (1960-1970)

par Olivier Marcel

Fanny Gillet est doctorante en anthropologie (IMAf, EHESS). Sous la direction de François Pouillon, elle prépare une thèse intitulée "Analyse des pratiques artistiques en Algérie après l’indépendance du pays (1962 à nos jours)".

 

Fanny Gillet - Ruptures et renaissances. L’événement comme mode de construction de l’histoire de l’art algérien (1960-1970)

En histoire de l’art, l’idée de la « rupture » apparaît régulièrement dans les discours et la production écrite des historiens, critiques ou artistes algériens. Ainsi, en Algérie l’histoire nationaliste admet une nette séparation entre le passé colonial et l’indépendance. Cette posture, qui permît l’affirmation de l’Etat-Nation et la construction de l’identité nationale, doit aujourd’hui constituer un cadre d’analyse tant la perspective transhistorique demeure problématique. L’analyse des usages de la notion de rupture révèle donc ce que Pierre Vermeren nomme le « besoin d’histoire ». Face à une histoire faite de hiatus perpétuée au niveau local, il s’agira d’analyser les dynamiques de transferts, d’acclimatation et de patrimonialisation des formes esthétiques à partir de sources documentaires diverses (catalogues, revues, articles de presse et entretiens), analyse qui repose sur une méthodologie associant les connaissances historiques et la pratique anthropologique et, d’autre part, sur un corpus d’images.

 

Lecture conseillée :

Annabelle Boissier et Fanny Gillet, « Ruptures, renaissances et continuités. Modes de construction de l’histoire de l’art maghrébin », L’Année du Maghreb, 10 | 2014, 207-232 : http://anneemaghreb.revues.org/2096

 

 
13h30, Salle de l’Institut d’Histoire moderne et contemporaine (Escalier D, 3e étage, au fond à gauche) École Normale Supérieure, 45 rue d’Ulm

 

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0