Français  |   English  

Accueil du site > Séminaire > SUD-SUD (2014-2015) : Circulation et traçabilité des faits et savoirs (...) > 11 déc. 2014 : Altaïr Depres - Ce que la mondialisation fait au terrain. (...)

11 déc. 2014 : Altaïr Depres - Ce que la mondialisation fait au terrain. Pratiques et relations d’enquête Nord-Sud

par Olivier Marcel

 

Altaïr Despres est docteure en sociologie et anthropologie, postdoctorante Germaine Tillion, CESSP, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ses recherches portent sur les processus de circulation et de diffusion culturelles, les migrations et mobilités internationales et les relations d’intimité transnationale. Elle est l’auteure de « Les figures imposées de la mondialisation culturelle. À propos de la socialisation des danseurs contemporains en Afrique », Sociétés contemporaines (à paraître) ; « Des migrations exceptionnelles ? Les "voyages" des danseurs contemporains africains », Genèses. Sciences sociales et histoire, n°82, 2011.
 
 
Ce que la mondialisation fait au terrain. Pratiques et relations d’enquête Nord-Sud
 
Les travaux méthodologiques consacrés à l’étude de la mondialisation se sont souvent focalisés sur les problèmes soulevés par l’articulation du « local » et du « global », laissant de côté les enjeux concrets qui pèsent sur l’ethnographe engagé(e) sur des terrains mondialisés. À partir d’un travail portant sur les danseurs contemporains africains, cette contribution revient sur la redéfinition des sites et modalités d’enquête qu’implique la circulation des enquêtés dans un espace transnational d’une part ; elle resitue d’autre part la pratique ethnographique au sein des rapports de pouvoir qui structurent pour partie l’économie artistique internationale. La manière dont sont mises en jeu dans la relation d’enquête l’identité de genre, l’appartenance ethnique et de classe de l’ethnographe actualisent les rapports de domination Nord-Sud qui traversent la pratique chorégraphique mondialisée.
 
 

 

 —

13h30, Salle de l’Institut d’Histoire moderne et contemporaine (Escalier D, 3e étage, au fond à gauche) École Normale Supérieure, 45 rue d’Ulm

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0